background

Archives du Baromètre


Premier Trimestre 2018

RAPPEL DU CONTEXTE ÉCONOMIQUE


Un début d’année 2018 en demi-teinte

Ce début d’année 2018 a été marqué par un contexte international un peu moins favorable avec une remontée des prix pétroliers, une hausse de l’euro et des incertitudes sur l’issue des tensions commerciales entre les États-Uniset la Chine, mais aussi l’Europe.

En 2017, la croissance française a nettement accéléré pour atteindre 2 %. Elle reste orientée positivement au cours du premier trimestre de l’année 2018 et ce malgré une conjoncture mondiale toujours positive mais plus en demi-teinte. En France, le climat des affaires, en léger fléchissement, se situe cependant toujours nettement au-dessus de sa moyenne de long terme et l’activité reste soutenue et favorable au marché de l’emploi.




Baromètre
Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

La bonne orientation de l’activité du Commerce de gros et international observée tout au long de l’année 2017 se maintient début 2018, mais la vive croissance enregistrée cet automne s’avère plus limitée au cours de l’hiver.

Rapporté à un premier trimestre 2017 animé, le chiffre d’affaires progresse modérément au premier trimestre 2018, de l’ordre de + 1 %. Sur l’ensemble des douze derniers mois, la hausse avoisine encore + 2,5 %.

Évolution du CA du commerce international et du B to B

  • Baromètre


COMMERCE INTERNATIONAL

Orientation prévue de l’activité au 2e trimestre 2018 par zones géographiques :
L’Europe est jugée plus porteuse que l’Asie et surtout que l’Amérique.


  • Baromètre



La reprise se confirme

Le regain d’activité du commerce international initié fin 2017 se confirme au cours des premiers mois de l’année 2018. La croissance du chiffre d’affaires reste toutefois modeste, à hauteur de + 1,5 % au cours du premier trimestre 2018 par rapport au même trimestre de l’année précédente. Impactée par le trou d’air du printemps 2017, la tendance annuelle demeure atone à l’issue de l’hiver 2018.

Si le service d’accompagnement à l’international et le négoce international de matières premières ont été porteurs en ce début d’année 2018, l’activité des bureaux d’achat et commissionnaires a été plutôt stagnante sur la période.

Le printemps 2018 pourrait être marqué par une accélération de la croissance du commerce international, et ce sur l’ensemble des segments. Avec de telles perspectives, les professionnels du secteur sont plus enclins à embaucher mais devront faire face à une pénurie de main d’oeuvre qualifiée.



Contexte :

Hausse encore sensible des importations en fin d’année 2017.

Exportations également animées cet automne.

  • Baromètre



Commerce B to B et international


Une croissance modérée,
après une fin d’année 2017 particulièrement dynamique.



Presque tous les secteurs du Commerce de gros et international affichent encore une bonne tenue de leurs ventes en ce début d’année 2018.

Suite à une année 2017 particulièrement favorable, l’approvisionnement à la construction continue de croître au cours des premiers mois de l’année 2018 mais à un rythme plus contenu : + 1,5 % à un an d’intervalle.

La forte croissance des produits agricoles et alimentaires enregistrée lors de l’automne ralentit, atteignant + 1 % cet hiver.

Dans la lignée de l’année 2017, l’activité de l’industrie et des pièces détachées automobiles s’inscrit en hausse modérée début 2018 (+ 1,5 %).

Alors qu’elles s’étaient ressaisies sur la seconde moitié de l’année 2017, les ventes de produits de consommation courante se détériorent ce trimestre (- 1 %).

Contexte :
Bonne orientation de l’activité économique hors services en début d’année 2018.

Hausse toujours contenue des coûts logistiques longue distance.

Malgré ces bons résultats, la situation de la trésorerie des entreprises du commerce de gros et international reste, au mieux, stable voire même sous tension pour les produits agricoles et alimentaires ainsi que pour les produits de consommation courante. Les marges sont globalement orientées à la baisse en ce début d’année 2018, et seules les entreprises du commerce international montrent une légère amélioration de cet indicateur ce trimestre.

Le rythme de croissance du commerce de gros et international devrait retrouver plus de vigueur au cours des mois à venir avec près de quatre professionnels sur dix qui anticipent favorablement l’évolution de leur activité.



+ 1 %*


Le printemps pourrait être surtout profitable à l’approvisionnement à la construction ainsi qu’à l’industrie et aux pièces automobiles.

* Évolution au premier trimestre 2018 par rapport au même trimestre de l’année 2017.




  • Baromètre