background

Archives du Baromètre


Troisième Trimestre 2017

RAPPEL DU CONTEXTE ÉCONOMIQUE


Une croissance solide

L’activité mondiale se consolide depuis le début de l’année 2017.

La croissance s’est accélérée dans les économies avancées (surtout aux États-Unis et au Japon) et la reprise s’est poursuivie dans la plupart des grandes économies émergentes.

En France, l’amélioration conjoncturelle visible depuis quelques trimestres se trouve confirmée par l’embellie du climat des affaires (supérieur à sa moyenne de long terme et au plus haut depuis avril 2011).


Baromètre
Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

La production industrielle a progressé cet été grâce à une demande intérieure vigoureuse et au raffermissement des exportations, avec des carnets de commandes qui continuent de s’étoffer. Malgré ce dynamisme, le chômage a du mal à diminuer franchement et pèse sur la confiance des ménages, en recul cet été, quoique toujours orientée à la hausse sur l’ensemble de l’année.

Le dynamisme du Commerce de gros et international observé sur la première moitié de l’année 2017 s’étend à l’ensemble des secteurs d’activité cet été. Au global, le chiffre d’affaires s’inscrit en hausse de + 2,5 % au troisième trimestre 2017 par rapport au même trimestre de l’année précédente. En glissement annuel, le taux d’évolution se raffermit pour atteindre + 1,5 % à l’issue de l’été.

Évolution du CA du commerce international et du B to B

  • Baromètre


COMMERCE INTERNATIONAL

Orientation prévue de l’activité au 4e trimestre 2017 par zones géographiques
L’Asie et l’Europe jugées nettement plus porteuses que l’Amérique


  • Baromètre



Frémissement

Comme envisagé lors du précédent baromètre (2e trimestre 2017), la dégradation de l’activité du commerce international enregistrée au printemps n’aura été que temporaire.

Le chiffre d’affaires progresse très modérément au troisième trimestre 2017, à hauteur de 0,5 % par rapport au troisième trimestre 2016.
Sur l’ensemble des douze derniers mois, le rythme d’évolution ralentit jusqu’à atteindre l’équilibre.

Cette orientation se retrouve sur l’ensemble des segments du commerce international : le service d’accompagnement à l’international, le négoce international de matières premières, ainsi que les bureaux d’achats et commissionnaires affichant des résultats relativement atones ce trimestre. On note une franche réduction des intentions d’embauche à un an d’intervalle, avec un maintien des difficultés de recrutement.



Contexte :

- Forte hausse des importations depuis le début de l’année 2017.

- Exportations également dynamiques cet été.

- Nouvelle augmentation du cours de l’euro face au dollar au troisième trimestre 2017.



  • Baromètre



Commerce B to B et international


Des activités orientées à la hausse avec une croissance robuste
du secteur de l’approvisionnement à la construction.



L’approvisionnement à la construction, déjà porteur au premier semestre 2017, affiche de très bons résultats cet été, de l’ordre de + 5 %. Ainsi, la tendance annuelle se raffermit et avoisine désormais + 3 %. A l’exception de la décoration, atone cet été, l’ensemble des catégories ont bénéficié d’une demande soutenue ce trimestre. A noter que la saison estivale a été particulièrement favorable au sanitaire-chauffage, à l’électricité ainsi qu’à la quincaillerie. Dans ce contexte, les intentions d’embauche restent élevées pour la période.

Contexte :

- Activité du secteur bâtiment toujours animée au troisième 2017.

- Rapportée aux excellents résultats de l’été 2016, progression des travaux publics lors de l’été 2017.

- Très bons résultats de la construction neuve de bâtiments ce trimestre.

- Croissance plus contenue de l’activité entretien-rénovation des bâtiments sur cette période.


Dans la continuité des six premiers mois de l’année, l’industrie et les pièces détachées automobiles restent bien orientées au troisième trimestre 2017 (+ 2 %). Ce secteur est rejoint par l’approvisionnement en produits de consommation courante qui profite d’une embellie (+ 2 %) au cours de la saison estivale après un an et demi en berne. Portés désormais par la filière agro-fournitures et céréales, les produits agricoles et alimentaires affichent une croissance modérée (+ 1 %) ce trimestre. Suite à un trou d’air au printemps, l’activité du commerce international se raffermit : le chiffre d’affaires s’établit juste au-dessus de l’équilibre (+ 0,5 %) rapporté à un été 2016 animé.

Malgré une conjoncture plus favorable, la situation de la trésorerie des entreprises du commerce de gros et international se fragilise quelque peu au cours de la saison estivale. On note en effet une légère augmentation des défaillances d’entreprises et une augmentation des coûts de transport. A noter que si les marges s’orientent globalement un peu plus à la baisse, c’est exclusivement du fait des produits agricoles et alimentaires.



+ 2,5 %*

La bonne orientation du Commerce de gros et international devrait se vérifier sur l’ensemble de l’année 2017. Ce contexte plus serein pourrait se répercuter positivement sur les embauches dans les mois à venir.

* Évolution au troisièmee trimestre 2017 par rapport au même trimestre de l’année 2016.




  • Baromètre